Salamandre : à chacun son vélo ...

04 juillet 2014

The tale of Jack Frost

Ceci est l'histoire des aventures de ce petit vélo.

2014-02-25_15-05-23

Je ne vous abreuverai pas de litterature. Damien nous offre une grosse demi heure d'évasion avec ce film, making-of de "71° de solitude nord". Installez vous confortablement dans votre fauteuil, mettez la clim à fond (désolé Damien, c'est pas ton trip mais c'est juste pour l'ambiance), enfilez votre doudoune et votre passe montagne cliquez sur le lien ci dessous et passez en mode plein écran.

The tale of Jack frost

Bon voyage à vous et merci Damien !

Posté par stephyann à 20:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]


24 juin 2014

C'est dans la boîte

Ayant découvert et essayé la boîte Pinion au salon R'bike en 2012, l'idée de fabriquer un fatbike équipé d'une telle boîte de vitesses s'était gravée dans ma tête. Mais me laissant déborder par des urgences toutes plus urgentes que les autres ce projet était resté à encombrer mes neurones pendant presque 2 ans. Puis quand enfin en février je me suis décidé, Pinion m'a annoncé deux bonnes nouvelles : une interface acier disponible m'évitant d'en déveloper une et un protoype de manivelles et de spider déportés permettant de laisser passer les plus gros pneus du marché.

J'ai donc dévoilé en exclusivité à la Fat Bique de début avril ce que je pense être le premier big fat à boîte Pinion au monde.

Fat Pinion 8

Fat Pinion 2

Fat Pinion 4

Dans la foulée j'en ai construit un second plus grand. Merci à Fred Delmas pour ces belles photos.

_DSC6883 (2)

_DSC6863 (2)

_DSC6859 (2)

Ces fabuleux engins sont un peu au vélo ce que le Land Rover est à la voiture. Rien ne leur résiste. La motricité est diabolique et le plus petit braquet vraiment très court (1.26m) permet de s'attaquer aux pentes les plus raides. Quand la pente s'assagit, cran par cran la poignée délivre des braquets plus longs sans surprise. La surprise vient du fait que la rotation de cette poignée ne semble pas avoir de fin. On se dit qu'on a passé la dernière mais non, il en reste encore. 18 en tout, parfaitement étagées jusqu'à un développement de plus de 8m qui permet encore de pédaler à plus de 50 km/h.

Certains diront que trois plateaux et 10 pignons permettent la même chose, ce qui est vrai. Mais quid de la cohérence dans un vélo capable d'affronter la neige (y compris salée), le sable, les cailloux, les branches, la boue et dont la transmission n'aime ni la neige, ni le sable, ni les cailloux, ni les branches, ni la boue ? Ici pas de mécanismes apparents et exposés, pas de ressort de retour trop faible pour assurer un retour quand des éléments perturbateurs sont entrés dans le système, juste un système complètement intégré actionné par deux câbles antagonistes entièrement protégés sous gaine.

A l'heure actuelle le spider et les manivelles déportés sont encore à l'état de prototypes chez Pinion donc ces vélos ne peuvent pas être proposés à la vente. Ils le seront dans le courant de l'automne. Je peux en revanche d'ores et déjà proposer des vélos en pneus de 4" car les manivelles et le spider standard Pinion permettent déjà de faire passer un pneu de 4". Le premier de ce type a quitté Banne vendredi. Je compte sur Damien pour m'en offrir de belles photos sous peu.

 

Posté par stephyann à 17:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 juin 2014

Bravo les gars !

Ça fait bien 2-3 ans que j'ai envie de faire la Transvésubienne en fat. Pour moi c'est juste le vélo parfait pour ce genre de parcours long et technique. Sauf que soit je me dégonfle par manque de moral, soit je me dis que je ne suis plus un compétiteur et que les course c'est plus pour moi et au final je reste à la maison. Et cette fois c'est cuit : je ne serai pas le premier à aligner un fat sur la Transvé.

C'est la faute à Manu et Pascal. Bon, pour tempérer la chose, Manu et Pascal sont deux copains à moi. Et pour tempérer encore plus la chose, ils roulaient sur des vélos artisanaux français.

Manu transvé

Manu, alias Primus, c'est mon copain de roulage d'Alsace, celui avec qui j'ai fait ma première sortie en singlespeed, morts de rire dans la boue et sous la pluie devant mes voisins qui nous prenaient pour des fous. La Transvé c'est son truc depuis déjà pas mal d'années. Il l'a faite en vieux Giant collector tout rigide et chemise à fleurs, en semi rigide fluo, sur le mouillé, sur le sec, dans la neige. Mais cette année, il s'est entraîné comme un dingue et c'est sur son Vagabonde Bivouac sur mesure (la première fois de sa vie qu'il roule sur un vélo qui lui va) à moyeu Rohloff qu'il a cassé la barraque. Ses compagnons de route n'ont eu qu'à pleurer quand il les a déposés dans les sections cassantes, fuyantes en montée comme en descente. Et ça a payé puisqu'à la 86ème place il signe son plus beau score sur toutes ses Transvé.

Pascal Transvé

Pascal c'est un extra terrestre. Ce petit bonhomme discret qui a commencé le vélo sur le tard a progressé de manière fulgurante tant techniquement que physiquement dans les blocs de Fontainebleau. Déjà l'an dernier il a défrayé la chronique et fait causer sur les forums en terminant à une place plus qu'honorable la Transvé sur un 29" singlespeed tout rigide en carbone. Il améliore son résultat cette année en décrochant une superbe 106ème place, 13 minutes seulement derrière Manu (ça se joue autour de 9 heures de course) au guidon de sa Salamandre Jouet, un petit fat singlespeed hyper ludique qu'il est venu fabriquer avec moi en février.

Merci les gars d'avoir fait la preuve qu'un fat est un vélo performant dès lors que l'on parle de tout terrain et non d'un tour de parking. Merci d'avoir emmené au bout de ces chemins deux vélos fabriqués avec amour, spécialement pour vous par Patrice (Vagabonde) et moi même. Merci d'avoir montré qu'on peut réellement faire du tout terrain en singlespeed (avec une certaine condition évidemment) et que le moyeu Rohloff, outre la libération de l'esprit qu'il procure par sa fiabilité, sait également rouler et vite. Merci les gars d'avoir pris le contrepied des solutions techniquement complexes qui sont devenues le standard du VTT et d'avoir montré que la simplicité peut faire de grandes choses.

Mais surtout bravo les champions !

Crédit photo : j'en sais rien, photos prises sur le net, si ça pose problème à leurs auteurs merci de me contacter.

Posté par stephyann à 20:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 avril 2014

Fat Bique 2014 !

L'idée d'un rassemblement fat sur les terres des Salamandre, lancée comme une simple proposition sur le forum Vélo Vert, a suscité un engouement certain qui en a fait le premier rassemblement de fat bikes "presque officiel" de l'histoire de France. C'est ainsi que le Mas de Granzon (un fabuleux gîte du nom de la rivière qui a aussi légué son nom à un modèle de Salamandre) a vu débouler 29 fatbikers et fatbikeuses et leurs drôles de montures du vendredi 4 avril au dimanche 6 avril.

photo de famille

Au programme de belles sorties :

Vendredi : 18 km dans le secteur Païolive - Corniche du Chassezac pour les 12 premiers arrivés

fat-bique-2014-6

fat-bique-2014-10

Samedi : un fabuleux parcours de 47 km du Col de Meyrand jusqu'au Mas de Granzon grâce au soutien logistique de Edmond (AMC7) qui nous a prêté ses remorques porte vélo et a assuré une navette en complément du bus loué.

DSCN1809

Départ glacial au Col de Meyrand avant de parcourir...

fat-bique-2014-23

... les landes à genêts des crêtes granitiques de la Montagne Ardéchoise, ...

fat-bique-2014-32

... les châtaigneraies des profondes vallées schisteuses, ...

IMG_0591

... les chemins sablonneux dans la pinède sur le grès ...

IMG_0606

...et de finir en T shirt dans l'odorante garrigue calcaire.

DSC02568

Dimanche : a quelques variantes près mon parcours vélotaf (24 km en tout)...

DSC_0029

... avec visite de l'atelier

fat-bique-2014-59

Le tout agrémenté de vrais moments de convivialité.

DSCN1862

DSC_0019

IMG_0505

Nous avions fait un T shirt spécialement pour l'occasion avec les noms et les pseudos de chacun pour ne pas repartir sans savoir à qui on avait parlé.

T shirt

Sur une perte de clés de voiture dans la montagne, trois "malchanceux" ont été "contraints" de prolonger leur séjour jusqu'au mardi et de venir assister à la naissance d'une nouvelle Salamandre !

_DSC4683 (2)

_DSC4697 (2)

Ce WE, c'est aussi pas moins de 14 Salamandre à gros pneus qui sont revenues poser leurs crampons sur leur terre natale et souhaiter la bienvenue à une nouvelle née. On a ainsi vu revenir 000 (Big orange de Fred), 003 (un Citron étrangement relooké en ratbike),  004 (Fat bubble de Fabien),  006 (Granzon blanc de JC), 008 (Greight de Niko), 015 (Milkandem de pascale et Christophe), 020 (Blood Red Sky de Fernand), 022 (29+ de Nico), 024 (Paiolive turquoise de Fredo), 026 (mon petit Hulk à moi), 030  (Frejau de Fred), 033 (bonbon rose de Pierre), 035 (Paiolive turquoise de Lilian) et 037 (Jouet de Pascal).

Et la dernière née, c'est ce gros bébé rose à boîte de vitesse Pinion intégrée...

Fat Pinion 2

Crédits photos : Krapo, Crazymike, Flo74940, Alternative, N1CO, Pascal77, Rebiscoulet, Radgab

Posté par stephyann à 10:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 janvier 2014

J'ai dit : une année pleine de couleurs !

Ce sont les derniers de 2013 et ils donnent bien le ton : rose, orange, jaune, vert pomme, turquoise, framboise...

... le bleu arrive, manque le rouge pour un arc en ciel complet.

Couleurs

Posté par stephyann à 22:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]



31 décembre 2013

Bonne année 2014 à tous

Et n'hésitez pas à venir co-créer votre rêve sur roues avec moi en 2014...

Bonne année 2014

Posté par stephyann à 18:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2013

2013 : petit bilan au passage

Avant de tourner la page de 2013 je vous propose un résumé de l'année et quelques images des productions 2013.

2013 fut pour moi une année éprouvante sur de nombreux points, personnels comme professionnels. J'ai buté sur de nombreux obstacles qui m'ont beaucoup appris sur moi même et je n'ai senti la libération arriver qu'à l'automne. En conséquence, la production de l'année n'est pas pléthorique avec  dix-neuf vélos sortis de l'atelier (27 cadres construits mais tous non finalisés). Certains clients ont du faire preuve d'une grande patience suite à mes excès d'optimisme de début d'année. Je les remercie une fois de plus pour cette patience.

Pour autant le mûrissement de Salamandre est très sensible de mon point de vue. J'ai complètement remanié l'atelier (que je vous présenterai bientôt, il reste encore quelques détails à affiner), terminé les outillages en cours afin d'obtenir une bien plus grande efficacité. Cette puissance enfin atteinte s'est concrétisé en beauté avec la première co-fabrication d'un cadre et d'une fourche avec son futur utilisateur. Un WE de novembre, Nico est venu avec ses amis Gaëlle et Minico, donner naissance à Greight. Trois jours uniques, un moment très fort pour nous tous, une énorme émotion pour moi avec le signe d'une confiance et d'une efficacité enfin atteintes. Depuis, Pierre et Fred sont aussi venus participer à la fabrication de leurs cadres.

En 2013, j'ai aussi ouvert les portes de l'atelier à deux jeunes qui m'ont beaucoup apporté par leur regard neuf, leur écoute attentive et leur esprit d'initiative. Lukas en août et Dean en décembre, 28 ans à eux deux m'ont apporté plus qu'une présence, un vrai sang neuf.

Afin de me libérer d'une certaine pression, j'avais fermé le carnet de commande dans le courant de l'automne. Les six derniers cadres commandés sont programmés pour une mise en peinture dès la rentrée 2014. J'utiliserai le mois de janvier pour terminer l'amnagement de l'atelier et boucler l'année 2013 (inventaire, comptabilité, finition des cadres revenus de peinture) et les fabrications reprendront en février.

Mais je vous laisse en compagnie des bébés de l'année.

LES TANDEMS ADULTE-ENFANT

tandem Bernard et Jan 2

Juillet : Eva, Bernard et Jan (comme mon papa et moi : Bernard et Yann) sont remontés chez eux dans le Nord sur ce beau tandem (et un vélo). Cerise sur le gâteau, la potence maison intgérant le support pour la poignée Rohloff.

tandems adulte enfant

Août - décembre : 3 tandems adulte enfant. L'un fait la joie de Jean-Michel et Joan, des amis voyageurs à vélo (voir billet du 30 octobre 2012 date anniversaire commune à Joan et à moi) dans les Pyrénées Orientales, un second est disponible à la vente et le troisième est disponible à la location)

LES CARGOS

Cargo 2 garde boue 1

Janvier : De VTT d'expédition en 2012, ce vélo est devenu mon cargo utilitaire pour tout transporter au quotidien. Porte bagages en inox et premier prototype de garde boue en bois (CP bouleau) par Pierre, une solution qui n'a pas fonctionné mais qui méritait d'être approfondie.

Bernard 10

Et probablement celui qui m'aura donné le plus de fil à retordre, peut être aussi le plus abouti : le cargo électrifié de Bernard. Assistance électrique au pédalier, garde-boue en placage acajou réalisés par Pierre (un travail de titan pour un beau défi technique : des garde-boue bois en goutière qui résistent à l'humidité). Bernard avait évoqué en 2008 l'idée de me faire faire un vélo. Il représente à lui seul un aboutissement ! Je n'osais plus croire qu'il soit fini en 2013, mais j'ai reçu le moteur de retour de garantie hier et terminé le vélo aujourd'hui, 31 décembre ! Je devrais avoir le loisir de le revoir, il ne part pas plus loin que la plaine en bas sur la photo.

LES TANDEMS FATBIKE

Christophe Debreu - Tandem convertible

Juin : Pascale et Christophe peuvent configurer ce tandem démontable soit en fatbike pour explorer les chemins suisses, soit en vélo de voyage pour des horizons routiers plus lointains. C'est à la fois le premier tandem fat et le premier vélo à coupleurs que je fabriquais.

Bixente tandem

Novembre : Prisca et Bixente redécouvrent leur Pays Basque au guidon de ce second tandem fatbike Salamandre

LES FATBIKES

Stanley Desert Punk

Février : Desert Punk emmène Stanley découvrir un Maroc, devenu son pays d'adoption

Preiss Andreas

Février : Andreas (Allemagne) m'a posé de nombreux problèmes techniques à résoudre en un temps compté pour pouvoir partir à temps au Cap Vert avec dans ses bagages cette presque réplique de Big Orange truffée d'astuces dont il m'a fait profiter : câblage Rohloff dans une seule gaine, faux axes de roue traversants...

Poro Valgaudemar

Mars : Jean-Claude trouve le fatbike fabuleux pour son terrain de jeu Haut-Alpin. Mais décidément pas facile de passer inaperçu et d'éviter les questions dans les grands rassemblements ! Non, ce n'est pas trop difficile à emmener !!!

Resurgence

Mars : Résurgence a été mon vélo personnel de 2013. Baptisé ainsi par analogie avec les couleurs de la résurgence de la Claysse sur la photo (1km de l'atelier mais rarement en eau). Dernières heures de gloire ardéchoises sur la Geobike off (210 km en 26h) en octobre avant de partir faire le bonheur de François en Loire Atlantique

Tonka Jérôme

Avril : Tonka, premier fat à géométrie "Païolive" est le jouet explosif aux bases ultra courtes de Jérôme (Luxembourg). J'étais malheureusement trop fatigué le jour où j'ai eu la chance de l'essayer pour vraiment profiter de son caractère ultra ludique.

Blood Red Sky Thierry

Septembre : Blood Red Sky prend soin de Thierry (Lot) qui se remet en jambes à son guidon.

Titalain epic

Octobre : Noir et jaune, comme un bon vieux Spé Epic, le rêve du début des années 90 d'Alain (Hérault), ou comme une Salamandre...

Fred Molet

Octobre : Fred peut enfin partir à l'assaut des plages landaises au guidon de cette belle Salamandre Païolive sur laquelle Lukas a fait plus que mettre la main à la pâte.

Hulk

Octobre : depuis la traversée de la Camargue, Hulk est devenu mon joujou favori ! Dans les cailloux ardéchois, le big fat ne me laisse pas regretter le fat standard malgré un kilo de plus sur la balance.

Salamandre 29+ 1

Octobre : cette première Salamandre 29+ n'est pas tout à fait un fatbike. Mais ce format de roue n'est pas dénué d'intérêt pour des régions moins rocailleuses que l'Ardèche ou des pilotes plus légers. Elle part rejoindre Nico en Loire Atlantique

Greight 2

Novembre : Greight signe pour moi un certain aboutissement. Il hérite du numéro 008 laissé initialement vacant pour un de mes propres vélos. Suite à ce WE hors du temps, ça faisait vraiment sens d'offrir ce numéro à Nico qui le souhaitait aussi. Nico l'a baptisé hier dans la boue de Lorraine.

Jack Frost 3

Décembre : pour attaquer 2014 en beauté, mon cargo trouve sa vraie puissance de vélo d'expédition avec de nouveaux porte bagages, la capacité d'accueillir de plus gros pneu à côté du Rohloff et une peinture moins discrète pour ne pas se perdre dans la neige ! Il partira à l'assaut du Cap Nord en février aux mains de Damien

6 cadres de fatbike, programmés pour la peinture à la rentrée clôturent le dossier fatbike 2013, qui constitue incontestablement le coeur de l'activité Salamandre.

LE PROJET INSOLITE DE L'ANNEE

Cédric Astana 2

Juin : le Dragon que Cédric (Ardèche) a conduit avec brio jusqu'au Kazakhstan dans le cadre du Sun Trip ! Que d'émotions de la première poignée de mains du côté d'Aubenas jusqu'au SMS de Cédric : "Astana" !

Merci à vous tous et rendez vous en 2014 pour une nouvelle année pleine de surprises à n'en pas douter (pour moi le premier !)

 

Posté par stephyann à 17:27 - Commentaires [5] - Permalien [#]

15 novembre 2013

Camargue Fat Ride !

Avant de rentrer vraiment dans l'automne, nous nous sommes offert un fabuleux trip de 2 jours à travers la Camargue.

Sylvain alias Momo est un amoureux de la Camargue ainsi qu'un des piliers du kite surf en France avec notamment un sacré niveau en vitesse (près de 50 noeuds soit plus de 90km/h sur un bout de bois !). Benoît, est lui, le champion de la fabrication de planches de kite surf, activité née spontanément de sa rencontre avec Momo. La rencontre avec Salamandre s'est faite au "hasard" (je ne crois pas au hasard !) d'une session de surf de Momo sur la toile. L'esprit Salamandre et un flash sur les courbes et les pneus des vélos l'ont poussé à me contacter et à me proposer ce deal : "Tu nous prêtes deux vélos, tu viens avec un copain, je m'occupe du tracé, du bivouac et on fait un petit film sympa.". Marché conclu !

Résultat : deux jours de bonheur hors du temps au rythme lent de nos coups de pédale. Du soleil, un peu de vent (dans le dos !), la mer, les oiseaux et même une baignade dans une eau étonnament bonne pour la mi octobre. Le fat sur le sable, c'est juste hallucinant ! On passe partout avec une facilité déconcertante. On peut même escalader les dunes de sable fin et sec !

Vert, violet, orange

Fred, que je ne présente plus (en tout cas vous connaissez tous son gros vélo orange !) nous a concocté un superbe petit film à partir des images que lui et Sylvain ont prises.  L'occasion pour vous de découvrir en action deux nouvelles Salamandre : le 29+ qui a fait l'objet d'un précédent message et Hulk, mon nouveau et "discret" big fat.

Posté par stephyann à 21:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 octobre 2013

La première Salamandre 29+

Vous ne connaissez peut être pas le 29+. Dans la jungle des nouveaux standard de tailles de roue, c'est l'un des plus extrêmes, l'association du plus grand diamètre de jante (si on exclut le très spécifique 36") à savoir 29 pouces (ou 700C) avec une largeur conséquente (3 pouces). L'idée est d'obtenir un vélo un peu plus léger et avec moins d'inertie de rotation qu'un fatbike mais disposant d'un roulage en terrain difficile comparable.

Les très grandes roues obtenues (780mm de diamètre) combinées à une basse pression de gonflage (généralement un peu moins de 1 bar) permettent d'obtenir un excellent roulage sur toutes les surfaces difficiles : cailloux, racines... La portance dans les terrains meubles est également très supérieure à celle d'un vélo classique sans toutefois égaler celle d'un fatbike.

Salamandre 29+ 1

Salamandre 29+ 3

Salamandre 29+ 2

Salamandre 29+ 4

Cette première Salamandre 29+ est probablement le 29+ aux bases les plus courtes disponible. J'ai beaucoup travaillé les bases pour obtenir une longueur de 428mm au minimum de réglage des pattes coulissantes. Dans le montage actuel elles sont à 432mm réel, soit 20mm de moins que le modèle de référence, le Surly Krampus. Ces bases très courtes, donnent à ce vélo une vivacité peu commune pour un vélo de ce type.

Le montage présenté sur la photo est en singlespeed mais le vélo est en cours de remontage avec un moyeu Rohloff et va dans quelques jours rejoindre le grand Ouest où Nicolas l'attend de pied ferme !!!

 

Posté par stephyann à 21:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2013

Essayez le tandem adulte-enfant

Pour les familles voyageuses dont les petits sont devenus "un peu grands" et pour qui la remorque est devenue bien lassante, le tandem adulte-enfant est une solution vraiment intéressante qui ouvre le paysage à l'enfant, le responsabilise à sa mesure (pédalage, maintien...) et permet un beau partage entre le parent et l'enfant. Mais ce type de véhicule n'est pas courant dans le commerce et tout le monde n'est pas prêt à investir dans un vélo sur commande sans avoir testé.

C'est pour cette raison que j'ai fabriqué trois tandems adulte-enfant de (petite) série. Comme sur le tandem de Bernard et Jan présenté dans mon dernier message, j'ai poussé loin le concept adulte-enfant avec un tube de selle très court débouchant en bas, un arrière court et des manivelles à double perçage pour permettre à des enfants d'un peu moins de 1m, soit environ 3 ans et demi, de l'utiliser (testé avec Jan) comme à des enfants de 1,40m, soit une dizaine d'années (testé avec Sébastien sur 50 km).

IMG_20131009_144908

L'un de ces vélos est disponible à l'essai (petit essai gratuit, location sur une plus longue durée). Il est monté en transmission à dérailleurs avec des équipements réputés pour leur fiabilité et est intégralement équipé pour le voyage (pneus anti crevaison, portes bagages, béquille, 4 porte bidons). Un autre sur le même modèle est disponible à la vente au prix de 2400€. Enfin, le troisième, monté en moyeu Rohloff est actuellement en peinture et sera sous le sapin de Noël de nos amis les "Coissoux" qui ont testé le modèle d'essai cet été dans le Périgord et ont été conquis par l'engin.

N'hésitez pas à me contacter pour un galop d'essai autour de la maison ou pour un vrai voyage en famille. Tout en gardant à l'esprit que vous risquez bien de craquer !

Posté par stephyann à 08:17 - Commentaires [5] - Permalien [#]



Fin »