Pour Salamandre aussi !

Grandes ambitions de lâcher prise non tenues pour mon voyage du mois d'août. Moi qui partais dans l'idée d'une absence d'objectifs (ce qui est déjà un objectif en soi si on y réfléchit bien), je me suis retrouvé à rouler énormément chaque jour (parfois de 7H à près de 21H) sans vraiment prendre le temps de déconnecter. Je suis allé jusqu'à l'Atlantique où j'ai embrassé mes enfants puis suis rentré dans la foulée avec un bon vent d'ouest qui m'a propulsé presque droit sur l'Ardèche. 10 jours pour un aller-retour Banne - La Palmyre avec un vélo bien chargé, sportivement c'est une relativement belle performance. Mais ce n'est pas ce que j'attendais. Mais après tout, on ne peut être déçu qu'à la hauteur de ses attentes, non ?

Pour ne pas rester sur une déception, j'ai su transformer la situation en ne reprenant pas le train-train immédiatement mais en sachant profiter de la fin du mois d'août tranquillement chez moi sans stress et ouvert aux propositions qui se présentaient à moi. Je suis tranquillement retourné à l'atelier me préparer une belle rentrée dans les meilleures conditions possibles.

J'ai aménagé un poste de travail spécialement dédié aux opérations de cintrage de petits tubes (bases et haubans notamment). La cintreuse installée à poste fixe est plus facile d'utilisation, toujours opérationnelle, plus précise (on sent mieux l'instant où le métal "lâche"). Pour compléter ce poste de travail, un nouveau jeu complet de formes de cintrage de demi pouce en demi pouce de 3" à 5" a été usiné à la fraiseuse. Je travaille encore cette semaine à l'intégration d'une scie à ruban sur le poste de fabrication des bases (assemblage des éléments du boîtier de pédalier aux pattes de roue).

Ces travaux vont de pair avec l'augmentation du niveau des commandes et permettront un gain de temps et d'énergie pour la fabrication des cadres Païolive. Ils s'accompagnent d'actions d'organisation avec notamment la mise en place de fiches formatées, permettant un échange plus contractuel avec le client et un gain de temps pour la fabrication ou la commande.

Hier Antoine et Sébastien ont tous deux fait une rentrée avec de gros chamboulements puisqu'ils ont respectivement quitté le collège pour entrer en seconde à l'internat à Aubenas (45km) et l'école communale pour le collège des Vans (10km). Aujourd'hui c'était au tour d'Arthur pour une rentrée plus tranquille en 4ème. A mon tour d'officialiser ma rentrée en remettant en service les accès à ma messagerie depuis le site et le blog. Je me donne un mois pour envoyer les 6 vélos actuellement en commande (toutes les bases et les haubans sont cintrés) en peinture. Les candidats à la fournée suivante peuvent déjà se présenter.