Salamandre a pour vocation de faire des vélos simples mais bien conçus. Pas fan du vélo couteau suisse, moyen partoutm mais bon nulle part, je propose à mes clients des solutions optimisées et leur demande de faire des choix clairs. En retour leur vélo sera joueur, efficace et fiable. Dans le domaine du fat plus que dans tout autre, le choix des roues et celui de la transmission interfèrent avec la géométrie du vélo. Pas facile de faire passer le plus grand et le plus gros pneu, le pédalier le plus étroit, dans des bases ultra courtes.

Le VTT semble aussi se satisfaire de solutions très approximatives dans le domaine des lignes de chaine. Depuis la fin des années 80, il promène un défaut originel dans ce domaine (ce n'est pas le cas de la route), défaut qui s'est accentué avec les années et encore plus avec l'apparition des transmissions mono plateau. Toutes les nouveautés (comme le Boost par exemple) perpétuent ou amplifient le défaut sans jamais le résoudre. Il semblerait que ça ne dérange que quelques personnes qu'un tour de pédale en arrière fasse descendre la chaine de 2 pignons sur une transmission haut de gamme. Je ne suis pas fan de dérailleur, pour autant quand j'en propose, j'ai à coeur qu'ils fonctionnent dans de bonnes conditions. Donc correction du défaut originel impérative !

 

Pour répondre à ces besoins spécifiques, plus que des cadres, j'ai développé des solutions de transmission optimisées. Pour cela je me suis appuyé sur Grégory  Martin et son entreprise DN-UP basée en Normandie pour développer des couronnes sur mesures. DN-UP dispose d'un vrai savoir-faire dans le domaine des couronnes. Celles que je vous présente ci-dessous ont été spécifiées par Salamandre (dentures, fixation, lignes de chaine, standards de perçages) puis dessinées et usinées par DN-UP.

couronnes_DN_UP

De gauche à droite et de haut en bas :

1-2  : Ces deux couronnes forment un ensemble destiné au tandem et au moyeu Rohloff sur la base de pédaliers Hope. A droite une couronne de 38 dents à denture monovitesse large disposant d'une fixation en entraxe 74mm pour le plateau de liaison. A gauche c'est un bashring qui assurera cette fonction porte plateau pour le pédalier avant tout en protégant la chaine des impacts.

3 : couronne compatible avec le pédalier Surly Mr Whirly qui traine depuis des années dans mes cartons mais en 26 dents àdenture alternée (anti-déraillement) avec ligne de chaine optimisée pour un moyeu de 170mm

4 : couronne compatible Hope, 22 dents à denture alternée pour limiter la taille des grands pignons ou obtenir au contraire de tout petits développements (pour la neige molle par exemple). Ligne de chaine parfaite avec un pédalier Hope 170 (moins de Q factor qu'un 190) et un moyeu de 190mm

5 : spider arrière dinglespeed 64mm  pour convertir en dinglespeed à moindre cout un vélo disposant d'un système de tension de chaine (pattes coulissantes par exemple) et d'un pédalier double. Une version low cost du dinglespeed, pas la plus optimisée mais destinée majoritairement à des cadres de série, Salamandre pense aussi aux autres !

6-7 : le dinglespeed de génération 3 arrive, le dinglespeed compact. Exit le spider arrière de la version précédente, cette double couronne 20-25 compatible Hope (gauche) ou Middleburn (droite) s'utilise avec des pignons singlespeed standard de 17 et 22 dents (par exemple Surly, On-One...). La réduction des dentures (passage de 30x20/24x26 à 25x17 / 20x22) permet de raccourcir encore les bases ou du moins de ne pas les creuser au niveau de la couronne, de gagner 10mm de garde au sol (argument de poids pour les utilisateurs extrêmes de certaines Salamandre DS), et également de gagner quelques grammes.