Ceux étaient au SSEC (Singlespeed European Championships) connaissent peut être mon ami Fred. Nous nous y étions illustrés en nous perdant lors de la randonnée nocturne au guidon de nos Salamandre Big Fat tout juste finies de monter. Après avoir bouclé en une seule fois  les parcours normalement prévus pour le vendredi, le samedi et le dimanche, au gré des rubalises et  à la lueur de nos lampes, nous sommes arrivés fourbus au campement à 3H30 le samedi matin ! Cela nous a valu une certaine célébrité (très locale certes) dès le samedi matin, "à l'insu de notre plein gré"...

Bien qu'un peu longue et tardive, cette première prise en main de la Salamandre n°000 "Big Orange" avait enchanté Fred. Après quelques modifications d'équipements, Fred vient juste de récupérer ce Salamandre collector à Banne. Pour fêter l'évènement, nous nous sommes offert ce matin, un parcours inédit qui nous a permis de tester réellement les capacités de flottaison sur tous les terrains tant vantées par les promoteurs du fatbike. Petit résumé en image de cette sortie inaugurale.

Les forces en présence : Salamandre 003 alias "le citron" et Salamandre 000 alias "big orange". Frères de sang et singlespeed tous les deux. Pourquoi faire compliqué ? Un cadre rigide, une fourche rigide, un plateau, un pignon, deux énormes pneus (respectivement 3,8 pouces et  4,7 pouces) et pas grand chose autour. Les plaisirs simples sont ils les meilleurs ? Allons voir sur les sentiers magnifiques du sud Ardèche.

DSC_0024

DSC_0034

C'est parti ! Premier grand moment après à peine 2 km de parcours, la descente dans le canyon du Granzon : succession d'une vingtaine d'épingles parfois séparées d'à peine 5 mètres ! Première constatation : le fat, ça flotte bien sur les cailloux, cailloutis fin comme gros blocs...

P7220004
 

Après quelques kilomètre de lit de ruisseau, slalom entre les cades et chênes verts, descente dans de gros bloc, traversée à gué du Chassezac et portage jusqu'au village ruiné de Cornillon, nous voici à pied d'oeuvre sur le magnifique sentier balcon des gorges du Chassezac.

P7220007

P7220009

Puis à Endieu, l'itinéraire normal impose un portage pour remonter sur un secteur peu intéressant à vélo (mais très chouette à pied). Ce n'est pas l'option que nous avons choisie. Suite du parcours au fond des gorges, le long de la rivière. Une traversée à gué, puis vérification (ça semble évident mais il fallait le vérifier) que le fat flotte très bien sur le sable mais aussi sur un lit de gros cailloux ronds de 10 à 30 cm de diamètre, ce qui semblait moins évident de prime abord...

P7220011

Et quand il n'y a plus le choix, il n'y a plus le choix. Nous avons pu constater en définitive qu'un fat ça flotte...

... tout court !!!!!

P7220014

P7220013

A l'heure qu'il est, cette merveilleuse machine à plaisir roule vers l'Aveyron (à bord d'une voiture, désolé...). Si vous croisez Fred dans les terres rouges du secteur de Marcillac, demandez lui de vous la faire essayer. Mais vous risquez la dépendance ensuite...